SEO : Comment se préparer à la fête de Google MUM en mai ?

Referencement

SEO / Referencement 61 Views comments

Toujours dans l'objectif de donner la réponse la plus pertinente et le plus rapidement attainable à l'utilisateur, Google a lancé MUM. Censé répondre aux requêtes complexes des utilisateurs, ce nouvel algorithme est, selon Pandu Nayak, vice-président de Google en charge du moteur de recherche, 1000& fois plus puissant que Bert.

Notons que MUM utilise le framework T5& text-to-text. Celui-ci permet de traiter plus efficacement& les tâches de Natural Language Processing, qui couvre la compréhension de textes, la classification de sujets ou encore la traduction. Autrement dit& : MUM comprend le langage et le génère également.

Pour illustrer l'apport de MUM, Pandu Nayak prend l'exemple d'une personne ayant fait une randonnée sur le mont Adams et qui aimerait savoir ce qu'elle devrait préparer pour effectuer une randonnée sur le Mont Fuji. Dans l'état actuel de choses, il lui faudrait au moins huit requêtes pour répondre à sa query. MUM sera capable de gérer la requête complexe plus rapidement.

Dans l'exemple de la randonnée, MUM peut comprendre que l'intentionnalité de la requête implique une comparaison entre deux montagnes et prendre en compte des informations comme l'altitude et les sentiers pour fournir une réponse. MUM peut élargir sa réponse à l'entraînement physique ou la recherche du bon équipement. Il est en effet multitâche. Cela n'est pas nouveau chez les algorithmes de Google, mais MUM renforce ce caractère.

MUM pourra aussi comprendre et afficher des informations provenant de sites japonais sur le Mont Fuji. Automotive MUM est multi langue. Il peut interpréter et comparer plus de 75& langues différentes pour afficher le résultat. "Cela permet à Google d'obtenir des réponses de n'importe quel endroit dans le monde, quelle que soit la langue maternelle.", notice Mike Blumenthal, cofondateur de Nearmedia.co.

MUM pourra aussi répondre à la requête textuelle d'un utilisateur prise sur une photograph de ses chaussures de randonnée. MUM est en effet mutimodal. Il comprend les informations délivrées par le texte et les photographs et dans le futur, il comprendra aussi la vidéo et l'audio.

De nouvelles fonctionnalités liées à Google MUM

Parmi les fonctionnalités liées à MUM, la possibilité, donc, de poser une query à partir d'une photograph, mais aussi de déclencher des SERP visuelles sur certaines requêtes, de décider quelles photographs extraire des pages sélectionnées, de faire apparaitre un système avancé de recommandation de vidéo, d'afficher une fonctionnalité "Things to know", plus élaborée que l'actuel "Individuals additionally ask", ou un encart " élargir/affiner cette requête".

Pour certaines requêtes, les résultats devraient donc être encore plus attrayants, et ne nécessiter parfois aucun clic. Tout cela va-t-il amener le passage d'une SERP de sort classement, avec dix liens bleus à une SERP de sort wiki& ? "Ce processus a déjà commencé", analyse Florian Caux, advisor search engine marketing chez Procab Studio. "C'est pour cela que les sitelinks, ou encore les Individuals Also Ask apparaissent. Le but probable est de remplacer, à moyen ou à long terme, les websites par des informations utiles apparaissant directement dans les résultats du moteur de recherche. On le voit avec les billets d'avion, ou les réservations d'hôtels. Moins l'utilisateur va sur les websites, mieux Google se porte."

Quels secteurs MUM va-t-il affecter& ? "Je pense que la longue traîne de chaque secteur et de chaque phase sera touchée par MUM", affirme Mike Blumenthal. "L'objectif de l'algorithme est de mieux comprendre les requêtes complexes et les chemins de requêtes. J'espère que cela permettra à un utilisateur d'arriver à une réponse en posant une query sophistiquée plutôt que huit questions plus simples."

Remark travailler son web optimization avec Google MUM& ?

S'il est difficile de savoir précisément quels vont être les websites et les contenus mis en avant par MUM, il peut être judicieux de se préparer à sa venue en optimisant certains éléments propres au search engine optimisation.

Experience, autorité et confiance

MUM nécessite une grande puissance de traitement pour afficher des extraits. Il peut ainsi être envisagé que Google sélectionne d'abord des pages selon leur pertinence, leur qualité et leur autorité, avant d'extraire des éléments de contenus particuliers sur ces pages.

Il parait donc judicieux de respecter dans un premier temps l'EAT de Google, qui promeut l'expertise, l'autorité et la confiance. Cela afin d'être sélectionné par Google avant d'envisager d'avoir des extraits de contenus diffusés par MUM. Pour ce faire, il s'agit, de façon plutôt classique en web optimization, de montrer l'autorité avec les backlinks appropriés, d'amener de la qualité en intégrant les Core Net Vitals, et de l'expertise sur les sujets, par exemple en mettant en avant des profils d'auteurs specialists dans votre entreprise.

"Issues, not strings"

La firme de Mountain View met de plus en plus en avant dans ses résultats des extraits pertinents issus d'une web page. Cela s'est étendu aux vidéos et devrait se confirmer avec MUM. Afin d'aider Google à trouver les contenus pertinents sur vos pages, il peut être judicieux d'utiliser un balisage adéquat de votre contenu.

Outre le balisage HTML "classique", vous pouvez aussi ajouter des balises issues de Schema.org. Elles permettent à Google de mieux comprendre l'info, le contexte de la page et l'aide à mieux représenter le contenu dans ses résultats. Notons que le vocabulaire de Schema.org peut être utilisé avec de nombreux encodages différents, comme RDFa, Microdata et JSON-LD.

Quel est l'intérêt du balisage avec MUM& ? Le balisage permet de créer& des entités et les relations entre elles. Avec schema.org, il est par exemple potential de rattacher une personne à une organisation, et de lui ajouter une propriété "similar as". Cela permet de mentionner les liens vers les websites d'autorités et les médias sociaux qui comportent le nom de la personne.

& "Schema.org, permet par exemple de préciser dans le code d'une page net qui est l'auteur, s'il a des articles sur tel ou tel website d'autorité, ou encore une fiche wikipedia", notice Florian Caux. "Cela donne du belief à la web page à partir du second où l'auteur lui-même a du belief sur web. Cela peut être intéressant d'en jouer pour son autorité." Une façon d'appliquer le principe évoqué il y a une dizaine d'années par Google de "issues, not strings" (les choses, pas les mots).

Vous pouvez aussi passer par un générateur de balisage, comme Google Structured Knowledge Markup Helper pour vous aider. Vous pouvez y sélectionner l'URL du website, et noter des éléments comme l'auteur de l'article, la date de publication, l'image, la rubrique de l'article…

Couvrir les intentionnalités de l'utilisateur

Pour profiter des onglets "Things to know" et "élargir/affiner la recherche", il s'agit de répondre à un grand nombre de questions autour du sujet que vous traitez. Une idée peut être de travailler votre matter clustering, pour montrer à Google votre approche complète du sujet sur votre website.

Avec cette méthode, une web page pilier se positionne dans les SERP. Des pages secondaires évoquent les différentes connaissances à avoir sur la thématique. Le maillage entre pages doit être réalisé avec précaution. Par exemple, en mettant le lien d'une page secondaire vers la web page cible en haut de la page, ou en positionnant le lien d'une web page secondaire vers une page finale, qui soutient la web page secondaire, en bas du texte…

Des balises Alt plus longues& ?

Le texte alternatif améliore l'accessibilité en affichant du texte en l'absence d'image. Renseigner cet attribut de façon à contextualiser au mieux l'image peut être intéressant. "Plus la balise alt est descriptive, plus Google est capable de comprendre l'image et d'éduquer son algorithme", exprime Florian Caux. En effet, dans ses bonnes pratiques, la multinationale américaine révèle utiliser "non seulement le contenu de la web page, mais aussi le texte alternatif avec des algorithmes de vision par ordinateur afin de déterminer l'objet de l'picture. "

Jusqu'à prédespatched, quelques mots descriptifs et le mot clé étaient suffisants pour remplir convenablement cette balise. Avec l'arrivée de MUM, l'alt des pictures pourrait s'étoffer. Dans un article récent de Pandu Nayak sur l'utilisation de l'IA dans la recherche Google, l'picture illustrative comportait par exemple une balise alt très descriptive et longue de… 38& mots. Un indice pour l'avenir& ?

Une méthode intéressante si c'est le cas, d'autant que Google souhaite optimiser le multisearch avec MUM. Rappelons que la recherche multiple de Google permet d'ajouter une recherche à une capture d'écran ou à une photograph sur Android et iOS. Une utilisation très intéressante pour les requêtes e-commerce notamment...

Comments