Recherche vocale: les PME doivent faire entendre leur voix

Referencement

SEO / Referencement 54 Views comments

Avec la Covid, les PME ont dû pivoter vers un modèle plus digitalisé

Les PME françaises, particulièrement touchées lors de la crise sanitaire, ont dû pivoter dans la mesure du attainable vers des interactions très distantes avec leurs shoppers. L’enjeu a alors été de renforcer leurs compétences numériques. En effet, le digital est un domaine dans lequel de nombreuses PME ont dû rapidement changer d'orientation pour rester à flot, tout en reconnaissant qu'il existe un manque de compétences dans leur organisation en matière de transformation numérique.&

Et le besoin de transformation ne fait qu’augmenter. Et notamment, L'affect croissante de la technologie vocale, et surtout de la recherche vocale, vient s'ajouter aux exigences de transformation digitale imposées aux PME françaises.

La recherche vocale& : façonner une nouvelle habitude de consommation

Les assistants virtuels à domicile sont plus répandus ces dernières années en France. En effet, 37% des Français utilisent tous les jours Google Assistant, Alexa, Siri ou encore Bixby. Mais leur influence va bien au-delà du foyer familial. Elle façonne également la façon dont les Français recherchent en ligne et réalisent leurs achats sur internet. Et s'il s'agit d'un domaine dans lequel les PME ont dû considérablement améliorer leur présence ces 18 derniers mois.&

Selon une étude Semrush, 20 % des utilisateurs dans le monde entier utilisent déjà la recherche vocale au lieu de l'accès traditionnel au moteur de recherche. Et plus d’un utilisateur sur 2 (58%) l’utilisent pour interroger leur assistant sur les entreprises locales. De quoi pousser les PME à passer le cap du vocal& !

Remark se démarquer sur le vocal pour les PME

Les trois assistants les plus utilisés sur le marché sont l'Assistant Google, Siri d'Apple et Alexa d'Amazon. Il est donc essentiel de comprendre remark ils diffèlease les uns des autres et d'optimiser les résultats de recherche. Par exemple, la longueur moyenne des réponses de tous les assistants virtuels de l’étude Semrush était de 23 mots, alors que l'assistant de Google a tendance à donner des réponses plus longues, de 41 mots en moyenne.

La bonne nouvelle, c'est que pour les appareils gérés par Google, le meilleur plan d'action pour se démarquer par le vocal pour les PME repose sur le référencement native. En maintenant le Pack Native, les entreprises devraient être en bonne place. L'entreprise doit alors veiller à ce que son contenu preserve un ton authentique, en s'adaptant à la façon dont les gens posent leurs questions plutôt qu'en recherchant des termes de recherche courants. En revanche, le Siri d'Apple donne la priorité aux bonnes évaluations et aux avis positifs des shoppers. Si une entreprise peut obtenir une word élevée dans les deux cas, Siri devrait augmenter sa popularité. Siri est également alimenté par Apple Maps, ce qui signifie que la distance entre le lieu où se trouve l'internaute et l'entreprise est également un facteur essentiel - et souvent un élément sur lequel une PME n'a aucun contrôle.

En ce qui concerne Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, il est principalement utilisé comme un appareil domestique plutôt que comme un portail de recherche. En effet, Alexa renvoie les réponses les plus courtes par rapport aux concurrents, et comptabilise également le pourcentage le plus élevé de questions sans réponse. Cela s'explique par le fait qu'Alexa a été conçu avant tout pour aider les consommateurs à réaliser des achats avec les Alexa Purchasing Lists, le cœur de métier du géant Amazon, plutôt que pour aider à trouver de nouvelles informations à l’instar de Google. Enfin, lorsqu'il s'agit de recommander des entreprises locales, Alexa s'appuie sur le moteur de recherche Bing de Microsoft, qui donne également la priorité aux avis des shoppers et aux évaluations.

L’essor du vocal& : un enjeu d’avenir pour les PME

Pour un dirigeant de PME qui vient de faire face à la pandémie, le développement du vocal peut sembler être moins prioritaire. Cependant, la marche du vocal est à prendre maintenant. L’occasion pour les PME françaises de se démarquer sur ces appareils et de cibler un autre sort de consommateurs.&

Les efforts fournis pour le développement de la recherche vocale valent aussi pour le référencement plus traditionnel sur les moteurs de recherche. Et l’enjeu est de taille pour les entreprises locales& : être trouvé pour les shoppers d’une région et maintenir le développement de leur PME à l’avenir.

Comments