Quelles sont les démarches pour devenir moniteur auto-école indépendant ?

Referencement

SEO / Referencement 67 Views comments

Avant de pouvoir partager sa ardour d’enseigner à des élèves, le futur moniteur d’auto-école indépendant doit accomplir quelques démarches obligatoires. Lepermislibre vous donne tous les détails sur les critères et obligations à réunir : statut juridique, formation d’enseignant de la conduite, voiture, assurances, and so on.

SOMMAIRE

Les obligations légales au statut de moniteur auto-école indépendant

Pour pouvoir exercer votre futur métier d’enseignant de la conduite en indépendant, vous devez remplir quelques démarches indispensables. Lepermislibre vous explique en détails l’ensemble des étapes à suivre pas-à-pas pour vivre rapidement votre passion d’enseigner en toute indépendance !

1. Les critères juridiques indispensables pour devenir moniteur d’auto-école

Le métier d’enseignant de la conduite est une activité réglementée qui exige de remplir des prérequis indispensables :

  • Avoir au minimal 20 ans ;
  • Être titulaire du permis B (de plus de 2 ans – hors permis probatoire) ;
  • Ne pas avoir eu de condamnation related des articles L. 213-3 et R. 212-4 du Code de la route.

2. Les diplômes du métier d’enseignant de la conduite

Après le volet juridique, abordons maintenant la formation au métier d’enseignant de la conduite. Qu’il soit indépendant ou salarié, le moniteur d’auto-école doit obligatoirement suivre une formation afin de justifier de toutes les compétences nécessaires à la délivrance d’un contenu pédagogique conforme au Code de la route et de la Sécurité routière. A ce titre, l’unique voie d’accès depuis 2017 au métier d’enseignant de la conduite est le titre pro ESCR (Enseignant de la conduite vehicle et de la sécurité routière).

Toutefois, d’autres diplômes dont acceptés pour accéder à la career de moniteur d’auto-école (selon article R212-3 du Code de la route) :

  • Le BEPECASER (Brevet pour l’Exercice de la Career d’Enseignant de la Conduite Vehicle et de la Sécurité Routière) pour les enseignants de la conduite certifiés avant le 31 décembre 2016 ;
  • Le CAPEC (Certificat d’aptitude professionnelle à l’enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur) ;
  • Le CAPP (Certificat d’aptitude professionnelle et pédagogique).

3. Obtenir son autorisation d’enseigner de la préfecture

moniteur d'auto école pendant une leçon de conduite

En tant que career réglementée, l’exercice légal de votre futur métier de moniteur d’auto-école indépendant ou salarié est subordonné à une autorisation d’enseigner la conduite, délivrée par la préfecture du lieu d’habitation du demandeur (selon l’article R212-1 du Code de la route).

L’autorisation d’enseigner la conduite est un document officiel d’une durée de validité de 5 ans renouvelable. Pour obtenir ce précieux sésame, le moniteur d’auto-école doit constituer un file de demande d’autorisation à enseigner la conduite à titre onéreux avec une liste de pièces justificatives :

  • Un formulaire de demande ou renouvellement de l’autorisation d’enseigner la conduite ;
  • 2 pictures d’identité ;
  • 1 photocopie de pièce d’identité ;
  • 1 photocopie de son permis de conduire ;
  • 1 photocopie d’un justificatif de domicile de -3 mois ;
  • 1 photocopie du titre pro ESCR ou équivalent ;
  • 1 extrait de casier judiciaire ;
  • 1 certificat médical d’aptitude à l’enseignement de la conduite de moins de 2 mois.

Pour renouveler son autorisation d’enseigner la conduite, le moniteur indépendant doit anticiper les démarches : au moins deux mois avant la date de fin de validité.

Four. Obligations et fees au statut d’enseignant de la conduite indépendant

Le statut d’indépendant oblige l’enseignant de la conduite à remplir certaines obligations légales supplémentaires par rapport à un statut moniteur salarié :

  1. L’achat ou la location d’une voiture à double-commande de moins de 7 ans. Le moniteur d’auto-école indépendant se doit d’avoir son propre véhicule équipé des dernières normes de sécurité en vigueur (doubles-pédales, doubles rétroviseurs, and so forth.) ;
  2. Une assurance voiture auto-école adaptée à son activité ;
  3. Une assurance Responsabilité Civile professionnelle (RC Professional) ;
  4. Un statut juridique (auto-entrepreneur, entrepreneur individuel, and so on.) afin de pouvoir facturer ses prestations en tant qu’enseignant indépendant, déclarer ses expenses sociales à l’URSAFF, and so forth.

Ces fees représentent un coût financier non négligeable au démarrage d’une activité de moniteur indépendant. Sans compter que le marché se compose d’offres diverses et bien souvent inégales. Alors, quelle est la meilleure assurance auto ? Et quel prestataire choisir pour sa voiture double-commande ? Face à l’inconnu, il est recommandé de se rapprocher de son auto-école partenaire, qui est bien souvent une aide précieuse pour profiter d’offres à tarifs préférentiels. Lepermislibre accompagne tous ses enseignants partenaires dans l’ensemble de leurs démarches administratives.

5. Devenir partenaire d’une auto-école telle que Lepermislibre

Le moniteur d’auto-école indépendant ne peut pas exercer son activité seul, en dehors d’une auto-école. Seule une auto-école traditionnelle ou une auto-école en ligne dispose de l’agrément indispensable pour proposer une formation à la conduite et à la Sécurité routière. 

Lepermislibre est une auto-école agréée 100% en ligne labellisée en tant qu’organisme de formation depuis 2017. Chaque jour, notre équipe dédiée accompagne dans leur activité un réseau solide d’enseignants de la conduite diplômés partenaires.

Le statut d’enseignant de la conduite indépendant

personne qui écrit

Devenir moniteur d’auto-école indépendant est un choix de vie séduisant pour gagner en autonomie, en rémunération et en liberté d’enseigner. Quel est le meilleur statut choisir pour enseigner la conduite en fonction de sa vision personnelle du métier ?

Moniteur d’auto-école indépendant ou salarié : Quelles différences ?

Moniteur salarié d’une auto-école ou enseignant de la conduite indépendant se distinguent en premier lieu par leurs statuts différents. Le moniteur salarié est employé par une auto-école et bénéficie d’un encadrement (pédagogique, juridique, and so forth.) structuré.

L’enseignant de la conduite indépendant, en revanche, est son propre patron. En l’absence de lien de subordination, il facture ses prestations à l’auto-école et fixe ses propres limites. L’enseignant de la conduite indépendant peut de ce fait, collaborer avec différents varieties d’auto-écoles : auto-école traditionnelle ou auto-école en ligne.

De plus, moniteur salarié et enseignant de la conduite indépendant ne visent pas les mêmes objectifs professionnels :

  • Le moniteur indépendant est libre du contenu pédagogique. En tant qu’enseignant de la conduite, il se base sur le REMC (Référentiel pour une Éducation à la Mobilité Citoyenne) mais peut l’adapter au niveau et aux besoins de son élève. Cette liberté pédagogique n’existe pas pour un moniteur salarié qui est dans l’obligation de suivre un programme établi sans chemin de traverse attainable ;
  • Le moniteur d’auto-école indépendant peut obtenir une rémunération moyenne plus élevée qu’un moniteur salarié. En tant qu’enseignant partenaire chez Lepermislibre par exemple, votre taux horaire moyen est fixé entre 25 et 29 € HT (selon la zone géographique) soit pour un 35h un salaire internet de 2 048 €, contre 12,85€ bruts pour le moniteur salarié, soit 1520 € nets par mois ;
  • Le moniteur indépendant peut fixer son emploi du temps librement. Non soumis à un planning imposé comme le moniteur salarié, l’enseignant partenaire peut adapter son rythme de travail à sa vie personnelle, voire aux besoins de ses élèves. Chez Lepermislibre, l’amplitude horaire est très giant : de 7h à 22h du lundi au dimanche inclus.

Choisir un statut juridique : le moniteur d’auto-école auto-entrepreneur

Le choix d’un statut de moniteur d’auto-école indépendant implique d’avoir un statut juridique adapté. En règle générale, la plupart des enseignants partenaires choisissent le statut d’auto-entrepreneur pour la simplicité et la souplesse des démarches. Les formalités pour créer son statut d’auto-entrepreneur se font en ligne sur le website de l’Urssaf.

Chez Lepermislibre, la majorité de nos enseignants indépendants ont également choisi le statut de moniteur d’auto-école auto-entrepreneur. Par ailleurs, ils peuvent profiter d’un accompagnement dédié de notre partenaire Shine.

Retrouvez toutes les démarches pour devenir enseignant de la conduite auto-entrepreneur dans cette vidéo explicative :

Remark créer sa micro-entreprise pour devenir enseignant de la conduite avec Lepermislibre ?

Les documents à fournir pour devenir moniteur indépendant avec Lepermislibre

Vous souhaitez rejoindre Lepermislibre et son réseau de partenaires enseignants de la conduite indépendants ? Nous vous accompagnons dans vos démarches pour devenir moniteur d’auto-école indépendant Lepermislibre.

Pour ce faire, il suffit de suivre le formulaire d’inscription et de joindre les pièces justificatives suivantes :

  • 1 pièce d’identité ;
  • Permis de conduire ;
  • Attestation de diplôme Titre professional ESCR ou équivalent ;
  • Autorisation d’enseigner la conduite ;
  • Attestation SIREN ;
  • Attestation d’assurance RC professional ;
  • Carte grise du véhicule ;
  • Attestation d’assurance vehicle ;
  • Attestation de vigilance délivrée par l’URSSAF pour justifier du paiement de vos cotisations sociales (pour les moniteurs d’auto-école ayant déjà créé leur statut).

L’article Quelles sont les démarches pour devenir moniteur auto-école indépendant ? est apparu en premier sur Articles SEO.

Comments