Le bonus / malus d’un jeune conducteur 

Referencement

SEO / Referencement 42 Views comments

Le coefficient de bonus-malus est un système mis en place pour permettre aux assureurs de pondérer le montant de l’assurance auto en fonction du profil de l’assuré. Pour un jeune conducteur, le bonus-malus est égal à 1,00. Remark c’est calculé ? Remark cela fonctionne ? Quel influence en cas d’accident ? Est-il attainable de cumuler du bonus quand on est jeune conducteur ? Focus sur le bonus-malus d’un jeune conducteur.

SOMMAIRE

Comment est calculé le bonus-malus ?

Jeune conducteur ou pas, le bonus-malus fonctionne de la même manière pour tout le monde. Les jeunes conducteurs ont tendance à payer une surprime, mais cela n’a rien à voir avec leur bonus-malus qui est neutre au commencement. Les statistiques montrent que le fait d’avoir peu d’expérience au volant entraîne un nombre d’accidents plus necessary chez les jeunes conducteurs. Pour se protéger, les compagnies d’assurance appliquent une surprime au jeune conducteur. Soyez rassuré, le montant de cette surprime ne peut dépasser 100% du tarif de référence de votre assurance la première année, puis 50% la deuxième et enfin 25% la troisième année qui est la dernière à être encore considéré jeune conducteur. 

Le coefficient de bonus-malus évolue positivement au terme de la première année si le jeune conducteur n’est responsable d’aucun sinistre. Dans ce cas-là, il aura droit à une réduction de 5% sur le prix annuel de son assurance auto. Concrètement, son coefficient de 1,00 va descendre à zero,95. 

Autrement dit, plus vous êtes un conducteur exemplaire, plus votre coefficient de bonus-malus sera bas… Et moins votre contrat d’assurance auto sera élevé. C’est une manière de récompenser et surtout de responsabiliser les automobilistes.&

jeunes conducteurs

Quel bonus / malus quand on vient d’avoir le permis ?

Quand on vient d’avoir son permis de conduire, le coefficient de réduction-majoration, à savoir le bonus-malus, est fixé à 1,00 comme nous l’avons vu. Il n’est ni pénalisant, ni avantageux. Il évolue au bout de 12 mois à la hausse ou à la baisse en fonction du comportement du conducteur sur les routes. Quand le malus est supérieur à 1,00, il y a une majoration sur la prime de référence, parce que le conducteur a un malus. En revanche, quand le bonus est inférieur à 1,00, l’assuré connaît une diminution sur le tarif de base. Quoi qu’il en soit, la hausse ou la baisse du bonus-malus va avoir un impression sur ce montant.&

Un jeune conducteur peut-il cumuler du bonus ?

Le calcul du bonus se fait chaque année. Alors que vous partez de 1,00 en tant que jeune conducteur, sachez que le bonus most est de zero,50. Pour l’atteindre, il vous faudra attendre 13 années sans aucun accident responsable. Attention, contrairement aux idées reçues, être conducteur secondaire sur un contrat d’assurance auto (celui de vos mother and father par exemple) ne vous permet pas de bénéficier de leur coefficient de réduction-majoration. En revanche, c’est une pratique courante des jeunes conducteurs parce que cela permet de bénéficier d’un tarif d’assurance plus avantageux si leur bonus-malus est bas.&

Quel bonus après three ans de permis ?

Le statut de jeune conducteur dure pendant three ans et seulement 2 ans si vous avez suivi la conduite accompagnée ou un stage de conduite. Après une période de 3 ans à être assuré, votre bonus-malus est de 0,85 si vous avez été un conducteur exemplaire, ne causant aucun accident pour lequel vous auriez été reconnu responsable. Ces trois années sans sinistre lui permettent de faire baisser le montant de son contrat d’assurance auto. Par exemple, si le jeune conducteur payait 1000 euros de cotisation annuelle, il paiera a priori 850 euros.&

Quel influence sur le bonus-malus si j’ai un accident de voiture en tant que jeune conducteur ?

> En cas d’accident non-responsable

Les règles de fonctionnement du bonus-malus sont les mêmes pour tous les conducteurs, y compris les jeunes conducteurs. Si vous avez un accident de voiture pour lequel vous n’êtes pas reconnu responsable, il n’aura aucun impression sur votre bonus-malus.&

> En cas d’accident responsable

Seuls les accidents pour lesquels vous êtes tenu pour responsable auront un impression négatif sur le coefficient de réduction-majoration, soit le bonus-malus. En effet, le malus apparaît lorsqu’un conducteur est responsable d’un sinistre. Au cours d’une année, si le jeune conducteur est entièrement responsable d’un accident de voiture, son coefficient sera multiplié par 1,25. Le malus est donc de 25%. Le principe du bonus-malus étant de responsabiliser les conducteurs, le malus pénalisera le jeune conducteur responsable d’un accident en lui augmentant sa prime d’assurance dans ces proportions.&

S’il est partiellement responsable d’un sinistre, son coefficient sera multiplié par 1,125. En effet, dans ce cas, chaque conducteur est responsable à 50%. Donc le malus subi est à hauteur de 12,5%, et non 25%.&

Déclarer une responsabilité entière ou partielle n’est pas toujours évident. Les compagnies d’assurance se basent essentiellement sur le constat amiable rempli à la suite de l’accident (il est à envoyer dans les 5 jours suivant le sinistre), mais aussi sur un rapport d’professional et sur un barème spécifique issu de la convention IRSA (convention d’indemnisation et de recours entre sociétés d’assurance) à laquelle adhèrent de nombreuses compagnies d’assurance.&

À savoir que le malus s’applique à chaque sinistre responsable déclaré. Par exemple, si vous causez deux accidents dans l’année, la prime se verra augmenter deux fois de 25%. Le malus maximal ne peut dépasser three,50 fois la prime de référence. 

Pour les conducteurs « malussés », il existe la « règle de la descente rapide ». Après deux années sans sinistre, le coefficient revient à 1, comme au tout début.&

En définitive, le bonus-malus d’un jeune conducteur go well with les mêmes règles de fonctionnement que pour les conducteurs « classiques ». Il repose sur le principe de pénalité et de récompense intervenant sur les montants des primes d’assurance auto. Il s’agit de récompenser les conducteurs exemplaires et de sanctionner les mauvais. Jeune conducteur, soyez vigilant et rejoignez le clan des bons conducteurs pour faire des économies et rouler en toute sécurité. N’oubliez pas que les conducteurs « malussés » se mettent en hazard et se retrouvent à payer leur assurance auto très cher.

L’article Le bonus / malus d’un jeune conducteur& est apparu en premier sur Articles SEO.

Comments